Pharmaprix

Prendre soin de notre communauté

Parvenu à sa neuvième année, le Week-end Pharmaprix pour vaincre les cancers féminins est l'un des principaux événements-bénéfice au Québec et une véritable source d'inspiration en ce qu'il invite la collectivité toute entière à unir ses forces dans la lutte contre les cancers féminins. Cet événement de marque illustre également la valeur et la puissance inestimables des partenariats mobilisateurs établis par la Fondation de l'HGJ avec des entreprises socialement responsables et profondément engagées comme Pharmaprix, l'une des plus grandes chaînes de pharmacies de détail au Québec, dont le réseau se compose de 176 pharmaciens-propriétaires et leurs employés répartis dans toute la province.

L'engagement de Pharmaprix envers le Week-end commence en 2010. La société accepte alors d'assumer un rôle de chef de file dans les activités de sensibilisation et de collecte de fonds essentielles au soutien de la lutte contre le cancer qui touche la vie de tant de femmes — mères, sœurs, filles et amies —, partout au Québec, en devenant le commanditaire titulaire national officiel de l'événement.

L'engagement de Pharmaprix dépasse largement son parrainage du Week-end. Chaque année, la société forme également une équipe de marcheurs, soutenue par une armée de bénévoles qui contribuent aux activités de levée de fonds, œuvrent comme membres de l'équipe de soutien et encouragent les participants tout le long du parcours. « Nos employés, nos clients, nos associés ainsi que leur famille et leurs amis ont vraiment pris la cause à cœur », rapporte Josée Blouin, propriétaire-associée d'un magasin Pharmaprix à LaSalle et l'une des deux capitaines de l'équipe de Pharmaprix, depuis les trois dernières années. « Certains viennent d'aussi loin que Québec, Aylmer et Gatineau pour participer à ce mouvement populaire incroyablement gratifiant sur le plan personnel en plus d'être une expérience unique pour renforcer l'esprit d'équipe. Les nombreuses activités de collectes de fonds, de sensibilisation et de formation menées en prévision de l'événement sont une rare occasion de découvrir les plus récents progrès thérapeutiques contre le cancer; de connaître ce que vivent réellement les patients atteints de cancer et les survivants et de mieux comprendre leur courageuse bataille contre la maladie; de cultiver des liens et de développer des réseaux de soutien social, qui s'avèrent très utiles dans les moments difficiles. En participant au Week-end, nous recevons bien plus que nous donnons; j'encourage tout le monde à tenter l'expérience. »

En 2012, Pharmaprix a formé une équipe impressionnante de 310 marcheurs et bénévoles — près de 100 personnes de plus qu'en 2011. Ensemble, ils ont recueilli 380 000 $ au profit des soins et de la recherche sur le cancer du sein et sur les cancers gynécologiques au Centre du cancer Segal de l'HGJ. La société, officiellement de retour comme commanditaire national de l'édition 2013, a pour objectif d'augmenter à 350 personnes le nombre de ses marcheurs et d'amasser 450 000 $.

« Pharmaprix se consacre depuis très longtemps à la santé et au bien-être des Québécois non seulement par nos services pharmaceutiques, mais aussi par notre engagement à redonner aux communautés que nous desservons », précise Nicolas Caprio, vice-président principal qui, depuis 2010, participe à chaque édition du Week-end. À titre de coprésident de l'édition 2013, il joue aujourd'hui un rôle de premier plan. « De nos jours, il y a très peu de gens dont la vie n'a pas encore été touchée d'une façon ou d'une autre par le cancer. Nous sommes fiers du dévouement manifesté par nos partenaires, nos associés, nos employés, leur famille et leurs amis ainsi que du rôle précieux qu'ils jouent pour répondre aux besoins médicaux des Québécoises et les aider à mener une vie saine et active. »

« La grande famille de l'HGJ remercie la famille de Pharmaprix d'avoir accepté de se joindre à nous dans la lutte contre les cancers féminins, ajoute Myer Bick, président et chef de la direction de la Fondation de l'HGJ. Ensemble, nous avons le don de guérir. »

Retour à la liste des histoires