Mini et David Granofsky

Un hommage à la mémoire de leur fille bien-aimée

L'engagement de Mini et David Granofsky envers l'Hôpital général juif remonte bien loin. Enfant, lorsque David passait devant l'Hôpital avec son père, celui-ci lui disait qu'il avait participé à sa construction. David comprit plus tard que son père avait acheté une brique dans le cadre de la campagne en vue de la construction de l'HGJ.

Cette leçon n'a pas été inutile au jeune David qui, depuis ce temps, a toujours voulu offrir son soutien à l'HGJ. Mini et David ont fait leur premier don important en 2000 à la Division de radio-oncologie, qui a pu ainsi faire l'acquisition d'un accélérateur linéaire Linac-Ex. Cet appareil permet aux médecins de recourir à des techniques thérapeutiques plus complexes et plus ciblées qui administrent des doses plus élevées de radiation au site des tumeurs tout en réduisant la toxicité pour les structures environnantes importantes. Cette nouvelle technologie contribue non seulement à guérir un plus grand nombre de patients, mais également à atténuer les effets secondaires.

Malheureusement, leur fille Louise est décédée en 2004. Pour honorer sa mémoire, Mini et David ont choisi de créer le programme d'oncologie psychosociale Louise Granofsky. Ce programme allie la psychologie, la psychiatrie, le travail social, les soins infirmiers, les soins palliatifs et la pastorale. Ces services professionnels sont ainsi intégrés pour traiter les patients atteints du cancer et soutenir leur famille. Mis au point pour le Centre du cancer Segal, le programme d'oncologie psychosociale Louise Granofsky est le premier du genre au Québec.

Et qui a dit que l'argent ne faisait pas le bonheur? David affirme qu'il a eu plus de plaisir à donner de l'argent à l'HGJ qu'à l'accumuler pour lui-même.

Retour à la liste des histoires