Henriette et Marcel Korner

Le plan parfait

La famille Korner — David, Dora, Lola et Marcel— survivants de l'Holocauste, sont nés à Cernovitz, dans la province de Bucovine, en Roumanie. En 1964, ils arrivent au Canada grâce à l'intervention des familles Ivanier et Herling. Marcel commence immédiatement à travailler dans l'industrie de l'acier. Il découvre alors que le Canada est l'un des meilleurs pays du monde. En 1967, il épouse Henriette Haimovici, également originaire de Roumanie, et depuis les deux n'ont cessé de vivre heureux à Montréal.

Élevé dans la tradition juive, Marcel croit en la valeur de la tzedakah, la responsabilité de chacun de fournir aide, assistance et argent aux personnes pauvres et démunies ou à de nobles causes. « C'est pour moi un grand plaisir d'aider les gens de toutes sortes de façons, affirme Marcel. Je soutiens de nombreux organismes de bienfaisance, et je suis toujours prêt à aider lorsque l'occasion se présente. » Depuis longtemps, Henriette et Marcel sont des patients et des sympathisants de l'HGJ, et ils ont voulu exprimer leur gratitude à leurs médecins de façon significative, le nom de ces professionnels n'étant pas indiqués de peur d'en oublier un. Leur reconnaissance s'adresse également aux médecins de l'Urgence et à tous les médecins, infirmières et membres du personnel pour la bienveillance et l'aide qu'ils ont reçues durant les moments difficiles. Ils ont également voulu honorer la mémoire de leurs parents, David et Dora Korner, ainsi que Solomon et Clara Haimovici. Après avoir consulté un professionnel en dons planifiés, ils ont choisi de créer une fiducie résiduaire de bienfaisance qui s'avérait la manière parfaite de réaliser leurs rêves philanthropiques, et d'autres objectifs, comme réduire leur impôt sur le revenu et leurs impôts fonciers et se libérer des décisions et des préoccupations quotidiennes en matière de placements par rapport aux fluctuations des marchés. Dans ce type de dons planifiés, les actifs financiers sont placés dans un fonds de dotation irrévocable, puis transférés pour être utilisés, tel qu'indiqué par les donateurs, uniquement après la dissolution de la fiducie à la suite de leur décès. Henriette et Marcel ont décidé d'appliquer 100 % du produit de leur fiducie résiduaire de bienfaisance à la Fondation de l'HGJ afin de soutenir les priorités et les besoins les plus pressants de l'Hôpital.

« L'HGJ est l'un des meilleurs hôpitaux, son personnel est exemplaire et ses soins exceptionnels, souligne Marcel. Notre don a pour but de veiller à ce que la tradition d'excellence en matière de soins attentifs, prodigués dans la dignité, se poursuive pendant de nombreuses générations. La maladie peut frapper n'importe qui, en tout temps, et quand elle surgit, nous voulons pouvoir recevoir les meilleurs soins avec compassion et attention, et en temps opportun. » Alexis Gaiptman, directrice des dons planifiés de la Fondation de l'HGJ, ajoute : « Le don planifié des Korners représente un legs aux effets durables qui contribue activement au bien-être de notre communauté et transmet d'importantes valeurs aux générations futures. La Fondation de l'HGJ est profondément honorée de s'être vue confier un don aussi attentionné et visionnaire. »

Retour à la liste des histoires