Françoise et Paul Gallant

Un cancer traité à une vitesse salutaire

Un diagnostic de cancer est toujours une nouvelle éprouvante. Mais pour Françoise et Paul Gallant, ce choc a été considérablement atténué par la rapidité et la constance des traitements administrés à Paul après la découverte de tumeurs au poumon et au cerveau. En fait, ses traitements à l'HGJ ont commencé le jour même du diagnostic. Aujourd'hui, trois ans après l'annonce de cette nouvelle bouleversante, ses trois tumeurs au poumon ont disparu.

Sous la supervision du Dr Gerard Mohr, chef de neurochirurgie, Paul a reçu la plus récente thérapie d'un protocole de recherche; il poursuit encore ses traitements. Le Dr François Patenaude du Service d'oncologie a traité ses tumeurs au poumon; il le voyait au moins toutes les trois semaines. À la suite de certaines complications survenues durant son séjour à l'Hôpital, Paul a reçu des soins de qualité supérieure à une vitesse salutaire.

Pour les Gallant, chaque jour leur rappelle à quel point ils sont privilégiés d'avoir bénéficié de l'attention d'un personnel aussi dévoué durant l'un des moments les plus pénibles de leur vie. Leur généreux don au Service d'oncologie et aux autres services à qui Paul doit la vie s'avère la meilleure façon pour Paul et Françoise de manifester leur gratitude et de s'assurer que d'autres bénéficieront de la même qualité de soins.

C'est avec tristesse que la Fondation a appris le décès de Françoise Gallent le 22 février 2010.

Retour à la liste des histoires