Bernadette et Jeanne D'Arc Prud'Homme

Un don d'espoir

L'Institut Lady Davis de l'HGJ a reçu avec surprise une importante contribution au profit de la recherche, sous forme d'un généreux legs de Bernadette et Jeanne D'Arc Prud'Homme de Montréal. Nées respectivement en 1922 et en 1925, les deux sœurs ont vécu durant de nombreuses années dans un duplex de l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie. Jamais mariées et sans enfants, elles avaient une sœur Thérèse, décédée avant elle. Toutes deux étaient reconnaissantes des recherches et des services offerts par l'HGJ, et Jeanne D'Arc en particulier, n'a cessé de témoigner son fidèle soutien en versant régulièrement un don à l'Hôpital au cours des cinq dernières années, dans le cadre de la campagne de sollicitation annuelle de la Fondation de l'HGJ. Au moment de leur décès, à quelques mois d'intervalle, en 2012, on a découvert que Bernadette et Jeanne D'Arc avaient planifié de contribuer à la santé et au bien-être de l'ensemble de la communauté en incluant l'HGJ et l'Institut et Hôpital neurologiques de Montréal dans leur testament. « Les deux sœurs s'étaient mutuellement nommées bénéficiaires de leurs avoirs de même que leur sœur Thérèse, raconte Alexis Gaiptman, directrice des dons planifiés de la Fondation de l'HGJ. Ne laissant rien au hasard, chacune avait fait en sorte que les établissements qui leur tenaient à cœur deviennent bénéficiaires si aucune d'elles n'était là pour hériter de la succession. Conformément à leur volonté, la partie de la succession léguée à l'HGJ sera utilisée pour soutenir l'Institut Lady Davis et ses recherches de pointe sur les causes et les traitements potentiels des maladies actuelles les plus répandues. »

Par leur geste, Bernadette et Jeanne D'Arc Prud'homme ont créé un legs significatif qui contribuera à faire avancer la recherche et à donner de l'espoir, et qui se traduira par des effets bénéfiques concrets et durables pour la collectivité dans son ensemble. La Fondation de l'HGJ est profondément honorée d'être bénéficiaire de ce don d'espoir. Une plaque commémorative fixée au mur du Cercle des legs du Hall d'honneur Hershey et Raisy Friedman, adjacent au hall principal de l'Hôpital, rappellera la générosité et la prévenance de la famille Prud'Homme, qui resteront à jamais gravées dans notre mémoire.

Retour à la liste des histoires