Courir pour Ray

Ray Vitale, Guerrier contre le cancer du poumon

Faire un don
Img 3845
Détails sur l'événement
Date et l'heure

Dimanche, 5 Mai 2019

Adresse

Vancouver Marathon

Contact

Cinzia Russo
(514) 340-8222, poste 26751

Description de l'événement

IMG_3845.JPG

En novembre 2015, Ray Vitale a couru le marathon de New York et il était au summum de sa forme. Dix mois plus tard, à l'âge de 55 ans, la vie de Ray a changé du tout au tout lorsqu'il a reçu un diagnostic de cancer du poumon non à petites cellules de stade 4. Après une opération au cerveau et 21 épisodes de chimiothérapie, Ray se bat toujours et attend pour d'autres traitements. Ray est un guerrier du cancer du poumon.

J'ai rencontré Ray pour la première fois alors qu'il s'entraînait pour le marathon de New York, et depuis nous travaillons dans la même entreprise. Je connais Ray depuis environ 4 ans maintenant, mais nous nous côtoyons beaucoup plus depuis un an. Il m'a suivi et m'a encouragé tout au long de mon entraînement pour le marathon d'Ottawa et chaque fois que nous parlons de course à pied, ses yeux s'illuminent, puis des images de son entraînement et de son marathon défilent dans sa tête.

Malheureusement, Ray ne court plus. Mais en mai prochain, Anna (ma copine) et moi allons courir pour Ray (#run4ray) et d'autres guerriers du cancer du poumon comme lui au marathon de Vancouver. Dans le cadre de cette initiative, nous collectons des fonds pour soutenir la recherche sur le cancer du poumon à l'Hôpital général juif de Montréal, la ville natale de Ray.

Une idée fausse répandue est que le cancer du poumon est le résultat du tabagisme, mais de nombreuses personnes, comme Ray, n'ont jamais fumé de leur vie mais sont quand même diagnostiquées. En fait, environ 15% des cas de cancer du poumon au Canada surviennent chez des personnes qui ne consomment pas de tabac. En raison de cette stigmatisation, le traitement pour ce cancer est gravement sous-financé. Au Canada, les décès liés au cancer du poumon représentent plus de 25% des décès liés au cancer en général, mais le traitement pour le cancer du poumon reçoit un peu plus de 5% du financement total pour le cancer au Canada. Pour mettre cela en perspective, 5% des décès sont liés au cancer du sein mais le traitement pour cette maladie reçoit plus de 25% du financement total pour le cancer au Canada.

Et voici quelques faits supplémentaires :

-234 030 personnes recevront un diagnostic de cancer du poumon d'ici fin 2018
-Aux États-Unis, une personne sur 15 recevra un diagnostic de cancer du poumon au cours de sa vie
-Le cancer du poumon a un taux de survie de 5 ans; un taux très faible de 18%, car les autres cancers les plus courants comme le cancer de la prostate est de 99%, le cancer du sein est de 90% et le cancer colorectal est de 65%)
-Si le cancer du poumon est détecté avant qu'il ne se propage, la probabilité de survie est de plus de 5 ans, ce qui augmente le taux à 55%

Je pense que Ray le dit mieux quand il dit : « F#$K CANCER ».

Le cancer du poumon n'est pas seulement une maladie de fumeur, il a également besoin de plus de soutien de notre part. Si vous le pouvez, aidez-nous à changer la stigmatisation et à soutenir des guerriers comme Ray.

Jordan McDonald et Anna White


Sources:

http://www.lungcancercanada.ca/Lung-Cancer/Researc...
https://www.lungcancerfoundation.org/about-us/lung...
http://www.cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-...

in%20support%20footer%20(2).jpg