Laboratoire d'hypertension pulmonaire

Fournir des soins ultraspécialisés de qualité supérieure aux patients atteints d'hypertension pulmonaire

Faites un don
Phl
Description de l'initiative
En chiffres...
  • 1 500
    Nombre approximatif de personnes atteintes d’hypertension pulmonaire au Québec. On estime que bien d’autres n’ont pas encore été acheminées vers un spécialiste
  • 30 %
    Pourcentage de patients qui ne survivent pas plus de quatre ans après le diagnostic, en dépit des traitements actuels qui leur sont administrés
  • 36
    Âge moyen des femmes touchées par l’hypertension pulmonaire
  • 75 %
    Pourcentage de patients qui, jusqu’à tout récemment, mourraient moins de deux ans après avoir reçu un diagnostic d’hypertension pulmonaire
  • #1
    Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de morbidité et de mortalité chez les Canadiens et le principal diagnostic à l’admission à l’HGJ
  • 2
    Nombre moyen d’années depuis l’apparition des symptômes jusqu’à l’établissement du bon diagnostic
  • 2.5
    L’hypertension pulmonaire idiopathique (cause inconnue) et l’hypertension pulmonaire familiale sont environ 2 fois et demie plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. Les femmes en âge de procréer sont également plus vulnérables à la maladie
  • 50 %
    Pourcentage de patients qui, aujourd’hui, survivent cinq ans ou plus après avoir reçu un diagnostic d’hypertension pulmonaire
En bref...
Objectif : 2 millions $
  • Construction du Laboratoire d’hypertension pulmonaire
  • Appareil d’angiographie à rayons X
  • Équipement de monitorage
Retombées